Acheter un bien immobilier, c’est très engageant et cela comprend toujours une part de risques, mais lorsqu’il s’agit d’un achat à l’étranger, le niveau de ces risques peut augmenter, en particulier dans les pays les plus exotiques.

Ne renoncez pas pour autant à votre rêve ! Tout se passera bien si vous prenez suffisamment de précautions.

Découvrez les 8 conseils qui feront de vous l’heureux propriétaire d’un bien pour votre retraite à l’étranger.

 

Conseil N°1 – Assurez-vous qu’en tant qu’étranger vous pouvez bien devenir propriétaire…

En Asie, les restrictions à la propriété sont courantes pour les étrangers.

En Thaïlande, vous pouvez par exemple devenir propriétaire d’une maison, mais pas du terrain sur lequel elle est posée… !

On vous proposera différents montages pouvant vous laisser croire que vous serez pleinement propriétaire…Prenez le temps d’étudier les risques associés.

Conseil N°2 – Ne vous engagez pas sur un coup de tête…

Le bien que vous avez visité coûterait trois fois plus cher en France ?

Vous n’aviez jamais imaginé pouvoir avoir une telle vue ?

Vous vous voyez déjà installé dans le hamac ?…

Attention…l’excitation et la pression de l’agence (ou des vendeurs) pourraient vous conduire à signer trop vite et sans avoir suffisamment évaluer le marché immobilier local, qu’en tant que Français vous ne maîtrisez absolument pas …

Refusez toute forme de pression. Dites-vous que si ce bien vous passe sous le nez vous trouverez plein d’autres opportunités.

Conseil N°3 – Vérifiez que l’environnement dans lequel se situe le bien ne va pas évoluer négativement.

Rendez-vous au service de l’urbanisme local et renseignez-vous sur les projets dans la zone où il se situe.

Il se pourrait que la jolie vue sur mer disparaisse au profit d’une vue sur les balcons d’une future résidence…ou bien encore, que ce charmant village que vous appréciez tant soit prochainement bétonné pour répondre à la demande touristique croissante…

Conseil N°4 – Méfiez-vous des promesses d’aménagement dans les zones en construction…

On vous montre des plans ou une maquette montrant le futur complexe résidentiel et toutes ses fantastiques infrastructures ? Vous pouvez y croire…ou pas…

Les projets de construction sont presque toujours découpés en phase. Et si le promoteur mettait la clef sous la porte en cours de route…? Adieu les restaurants, le petit port…. Et bienvenue aux friches jonchées de détritus !

Privilégiez les achats dans les zones déjà construites.

check-list retraite à l'étranger

Les démarches pour partir vivre à l’étranger sont lourdes.

Afin de ne rien oublier et de ne pas faire d’erreur qui pourraient vous coûter cher, nous vous recommandons d’utiliser la chek-list de la retraite à l’étranger (à télécharger gratuitement)

Conseil N°5 – Ne faites pas bêtement confiance à ceux qui ont intérêt à ce que la vente se fasse (vendeur, agent immobilier, promoteur)

Pour votre achat à l’étranger, vous avez besoin d’un conseiller indépendant et qui défende vos droits. Appuyez-vous sur un tiers de confiance qui ne vous aura pas été recommandé par l’agence et que vous aurez personnellement mandaté en vous renseignant par vos propres moyens.

Le plus souvent, il s’agira d’un avocat francophone spécialisé dans l’investissement immobilier. Bien sûr, vous devrez le payer, mais cela vous permettra de dormir tranquille, ce qui n’a pas de prix !

Conseil N°6 – Faites vérifiez le titre de propriété et les agréments

En France, le notaire se charge de cette vérification, à l’étranger cela ne rentre pas souvent dans ses missions et donc, là encore, c’est à vous de prendre les devants en demandant à votre avocat (ou équivalent) de le faire.

Au passage, il s’assurera également que le bien immobilier dispose de tous les agréments nécessaires et qu’il n’y a pas d’extensions non déclarées.

Si vous devez signer avant que toutes les vérifications aient été faites, prévoyez une clause suspensive vous permettant de vous désister sans frais si tout n’a pas été régularisé sous un délai raisonnable.

Conseil N°7 – Si vous avez un doute, souscrivez une assurance-titre…

Certains Français ont fait la triste expérience d’un achat virtuel… Ils ont eu à faire à de faux propriétaires ou à des biens vendus à une même période à plusieurs acquéreurs… et dans ce cas-là c’est le 1er qui achète qui en reste propriétaire. Si vous êtes 2ème ou 3ème, la loi vous donnera donc tort…

Afin de vous prémunier des risques liés aux titres de propriété, vous pourrez souscrire à une assurance titre. Ce produit, peu connu du public, peut être fort utile pour les investissements à l’étranger. En payant une prime au moment de l’acquisition vous serez notamment couvert pour les fraudes par usurpation d’identité.

 

Conseil N°8 – Renseignez-vous sur les charges et taxes

 

Pour éviter des mauvaises surprises renseignez-vous avant de signer sur

  • Les taxes liées à l’acquisition

  • Les taxes foncière et d’habitation (ou équivalent)

  • Ainsi que sur les charges de copropriété (immeuble ou lotissement)

Voilà, avec ces précautions, pas si compliquées à mettre en œuvre, votre acquisition pour la retraite à l’étranger se fera sereinement.

Vous n’avez plus qu’à installer le barbecue et les chaises longues !

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur le bouton « J’aime » ci-dessous pour aimer la page Facebook de Globesenior.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page !

Les derniers articles  :

Une retraite sportive en Algarve !

Partir vivre sa retraite au Portugal ne signifie pas nécessairement se la couler douce. Là-bas, on peut y pratiquer tous les sports dans des conditions optimales toute l’année.

Les 12 idées reçues à oublier sur la retraite à l’étranger

La retraite à l’étranger véhicule des tas de clichés et certains nous arrangent bien lorsque l’on n’ose pas se lancer. Et si on leur tordait le cou une bonne fois pour toutes ?   1 - Il faut être riche pour pouvoir prendre sa retraite au soleil  Vous avez déjà eu...

error:
retraite etranger

Oups, désolé de vous déranger, mais c'est important de rester informé.

En recevant 1 fois par mois des conseils, actualités et témoignages.

You have Successfully Subscribed!