Dominique vit avec son mari à Figuera da Foz à 200 km au nord de Lisbonne.

Même si elle est arrivée au Portugal un peu « par hasard » et de manière précipitée, elle se félicite de la vie qu’elle y mène et de ses relations avec les Portugais, si gentils et si accueillants .

Sa qualité de vie est tellement exceptionnelle que les amis qu’elle a laissés en Belgique ont eu du mal à la croire lorsqu’elle leur en a fait le récit..!

 Nos questions à Dominique 

 

  • Dans quelles circonstances vous êtes-vous installée au Portugal ?
  • Il ne s’agit pas d’un choix longuement mûri, le regrettez-vous aujourd’hui ?
  • Avez-vous rencontré des difficultés pour vous installer ?
  • Si c’était à refaire, choisiriez-vous à nouveau Figueira da Foz et ses alentours ?
  • Vous êtes-vous fait des amis ? Quelles sont les « bonnes pratiques » pour s’intégrer ?
  • Quelles sont les différences culturelles avec les Portugais ?
  • Quel est le coût de la vie sur place
  • Avec quel budget minimum peut-on vivre sur place selon vous ?
  • Vous qui êtes une grande cuisinière, que pensez-vous de la cuisine portugaise ?
  • Comment réagissent vos amis lorsque vous leur racontez votre nouvelle vie au Portugal ?
  • Quels conseils donneriez-vous à ceux qui aimeraient vivre au Portugal ?
  • Quels sont les 3 mots qui résument le mieux votre vie au Portugal ?
carte-portugal retraite étranger

Bonjour Dominique,

 

Dans quelles circonstances vous êtes-vous installée au Portugal ?

 

Par pur hasard, en mai 2015 … mon mari étant handicapé depuis 8 ans, nous rêvions d’un jour nous installer à un endroit plus chaud que la Belgique, où, malheureusement, le climat froid et humide en hiver (et parfois aussi en été d’ailleurs !!) augmente fortement ses douleurs au dos malgré la prise quotidienne de morphine.

Le sud de la France étant hors budget pour nous, nous avons profité d’une visite de ma fille chez ses beaux-parents vivant depuis 4 ans au Portugal pour de nous y rendre également 11 jours en repérage, poussés par ma fille qui nous conseillait de nous y installer pour refaire une santé à mon mari !

départ retraite étranger

Nous avons donc quitté en voiture la Belgique le 23 avril 2015 où il faisait 26° pour arriver 2000 km plus tard au centre du Portugal, le 25 avril avec 19° et de la pluie !!

Ca semblait mal parti … sauf que, nous nous sommes vite rendus compte que malgré l’humidité et le froid, dès que le soleil revenait nous pouvions visiter et nous balader sans que mon mari ne souffre, chose impossible en Belgique dans les mêmes conditions météorologiques.

Profitant d’une journée pluvieuse, nous avons voulu savoir ce que nous pourrions acquérir avec un petit budget et poussé la porte d’une agence pour visiter 7 ou 8 maisons en 2 jours.

 

Une d’entre elles a retenu notre attention et nous avons eu un véritable coup de coeur tout en sachant qu’on faisait également une très belle affaire pour le prix …

Nous sommes donc rentrés en Belgique le 7 mai avec une offre d’achat en poche. J’ai mis un terme définitif à mon projet de « cake designer » sur lequel je travaillais depuis 3 ans et que j’adorais. 4 jours plus tard je recevais le compromis de vente signé par le propriétaire par mail et le 1er juin 2015 nous repartions en avion au Portugal pour signer l’acte de vente chez le notaire !

Il ne s’agit donc pas d’un choix longuement mûri, alors peut-être le regrettez-vous aujourd’hui ?

 

Pas mûri du tout en effet, mais il ne nous a fallu que 10 jours pour nous rendre compte combien le pays et ses habitants sont accueillants, la qualité de vie incomparable, les prix de l’alimentation et l’immobilier entre autre plus qu’attractifs (et quand on a qu’une petite allocation d’handicapé ça compte), le paysage magnifique et la nourriture excellente.

Il n’y a pas que le prix qui compte. Il y a aussi la qualité et je vous garantis qu’un rôti de porc portugais même acheté en grande surface est meilleur que le même produit acheté en Belgique sans compter qu’il coûte 4 fois moins cher …

Je dois préciser aussi que ma fille et mon papa nous ont poussés à faire ce changement de vie qui était dans l’intérêt de mon mari au niveau de sa santé. Ca aide à partir plus sereinement …

Aucun regret donc, une petite appréhension bien légitime au début, car il n’est pas facile de débarquer dans un pays donc nous ne connaissons ni la langue, ni la culture et encore moins de laisser sa famille et ses amis à 2000 km, mais jamais de regrets, non.

 

question femme retraite étranger

Avez-vous rencontré des difficultés pour vous installer ?

Nous ne connaissions quasiment personne, et encore moins la langue, mais avec notre français et l’anglais de mon mari, sans parler des formules de politesse que nous avons directement apprises par respect, nous avons vite trouvé nos marques.

L’agence nous a évidemment aidés dans les premières démarches administratives notamment dans l’obtention du NIF et des changements de propriétaire pour les compteurs d’eau et d’électricité ainsi que chez le notaire. Mais par la suite nous avons tout fait à 2 : assurance habitation, changement d’adresse, d’immatriculation des véhicules, assurances, inscription à la sécurité sociale, etc.  

C’est aussi pour cette raison que j’ai créé mon blog et ma page consacrés au Portugal, non seulement pour raconter notre histoire et faire découvrir nos visites, restaurants ou des recettes et des fêtes traditionnelles, mais aussi pour que d’autres Belges puissent trouver des repères concernant la marche à suivre, car même sur place nous avions parfois 2 avis différents en discutant avec des expatriés. De plus, le système belge est différent du français !

Donc non aucune grosse difficulté, mais il faut parfois être patient pour que votre dossier soit en ordre

check-list retraite à l'étranger

Les démarches pour partir vivre à l'étranger sont lourdes.
Afin de ne rien oublier et de ne pas faire d'erreur qui pourraient vous coûter cher, nous vous recommandons d'utiliser notre chek-list de la retraite à l'étranger (à télécharger gratuitement)

Si c’était à refaire, choisiriez-vous à nouveau Figueira et ses alentours ?

 

Je pense que oui, car non seulement la région est magnifique, mais les gens sont extrêmement gentils et accueillants. Sans doute comme dans beaucoup de régions au Portugal me direz vous, mais ici nous sommes considérés comme des habitants et pas des touristes !

De plus, étant donné que nous nous sommes installés à 20km de cette grande station balnéaire nous sommes tranquilles dans notre petit village où la plupart des gens nous disent bonjour et tentent même de communiquer avec nous. Nos voisins Portugais parlant français et anglais sont des personnes adorables et toujours prêtes à nous aider si besoin. Nous nous installons tous avec plaisir devant un bon verre de porto pour échanger.

Figuera retraite étranger

Lors de notre arrivée dans la maison achetée meublée, nous avions des essuies (sopalins) dans la salle de bain, des draps propres dans les lits et une paire en réserve dans l’armoire, de la vaisselle, des casseroles et tout un tas d’ustensiles de cuisine, mais aussi du matériel pour le jardin, le nettoyage, etc.. Nous nous sommes donc sentis chez nous directement
Certes, l’Algarve est très à la mode, mais à mon goût trop chaude l’été et certainement envahie de touristes et d’expatriés. J’apprécie les endroits plus calmes

Le nord a aussi du charme. Nous avons visité Porto plusieurs fois et comptons bien découvrir Guimares le berceau du Portugal, mais coté météo, c’est un peu trop humide pour mon mari.

Vous êtes-vous fait des amis ? Quelles sont les « bonnes pratiques » pour bien s’intégrer ?

amis retraite étranger

Pour s’intégrer dans un pays, il faut commencer par comprendre ses habitants. Même si la plupart parlent français ou le comprennent du moins, surtout dans les cafés et restaurants, je me fais un point d’honneur à passer mes commandes en portugais, même si parfois, je dois m’y reprendre à 2 fois, car ma prononciation n’est pas correcte !! 

Je suis loin de pouvoir faire une phrase et encore moins avoir une conversation, mais je sais lire et comprendre à 85% des articles, recettes, cartes de restaurant, affiches publicitaires etc.  Lire le portugais est beaucoup plus facile que de le parler.

Grâce à ça, je connais quelques mots et quand vous croisez par hasard un couple de jeunes mariés à la terrasse d’un café, que mon mari les félicite en anglais alors que moi, je leur lance un « parabéns » un peu bredouillant, croyez moi,  leurs sourires veulent tout dire !

Ensuite, il faut aussi participer aux fêtes locales, même si vous n’êtes pas croyant et/ou n’y comprenez rien, s’intéresser au folklore, aux danses magnifiques et aux traditions, c’est s’intéresser aux gens tout simplement.

Fuir les restaurants uniquement touristiques, si vous voulez trouver une bonne table au Portugal, surtout en région côtière choisissez un établissement où il y a beaucoup de Portugais et pas uniquement des touristes car, certes, vous paierez moins cher qu’en Belgique mais de toute façon plus cher que les Portugais ;)

Nous avons des amis de toutes les nationalités, aussi bien Portugais (comme nos voisins décrits plus haut et un couple de restaurateurs) que des Français ou Franco/portugais et des Belges ou Belgo/portugais mais ces derniers sont plus rares. La majorité des expatriés sont français, par contre nous avons tous un point commun : le déménagement vers l’inconnu …. 

Nous nous serrons les coudes et nous aidons bien plus qu’on aurait pu le faire en Belgique par exemple et les Français que nous connaissons ont ce même sentiment.

Nous nous sentons intégrés, oui, simplement par le fait de faire un effort pour parler portugais y compris dans notre village …. 

Une petite anecdote : nous étions dans la maison depuis 8 ou 10 jours et nous promenions avec mon papa et mon mari dans le village. Il y avait visiblement une fête à la « maison du peuple « , car beaucoup de monde. Un automobiliste s’est arrêté près de nous, à demandé à mon mari s’il parlait anglais puis lui a expliqué qu’il y avait un concert de la fanfare du village l’après-midi et que nous étions cordialement invités à y participer. Nous y sommes allés avec plaisir bien entendu.

 Tout savoir sur la retraite au Portugal

Quelles sont les différences culturelles avec les Portugais ?

Je pense que la principale différence est l’empathie, ils savent que vous avez quitté une vie, une famille et des amis pour vous installer chez eux. Ils comprennent que vous pouvez parfois être perdu et veulent vous aider tout simplement !

Lors de notre changement d’adresse, nous avons eu affaire à 2 employées à la mairie, une parlant français l’autre pas. Cette dernière nous avait donné une liste de documents à apporter afin d’être en règle. Malheureusement, vue la situation particulière de mon mari, handicapé et non retraité, elle avait besoin de plus de documents.

portugais

Il était 11h15, elle savait que nous devions faire presque 40km aller/retour. Elle s’est excusée pour ce désagrément et nous a dit de revenir le plus vite possible même s’il était midi.  Elle s’est consacrée à nous de 12h05 à 12h45, sans sa collègue qui parlait français, car elle, était partie en heure de table. Google translate nous a aidé pour les questions plus difficiles et le lendemain nous lui avons apporté une boite de chocolats … 

Une employée de poste à quitté son guichet pour nous accompagner dehors et nous montrer comment payer une facture sur un « multibanco«  (distributeur de billets).

Le stress et la grisaille aidant, nous avons peu de fois affaire à des employés administratifs aussi conciliants en Belgique !

Et je ne vous parle même pas du stress qui disparaît dès que vous passez la frontière ou descendez de l’avion. 

Je dis souvent qu’on vit encore au Portugal comme en Belgique dans les années 60/70. Personne n’avait peur de sortir le soir, de laisser les enfants jouer dans la rue ou de laisser sa porte ouverte.

Bien sûr j’imagine que dans les grandes villes c’est un peu différent, mais les Portugais ont quand même une joie de vivre et une qualité de vie que j’ai rarement vu ailleurs. 

Pour eux, l’important c’est d’avoir une maison, une voiture qu’ils gardent parfois plusieurs dizaines d’années (il y a une concentration impressionnante de 4L et Ford Escort dans un état impeccable autour de chez nous) et un peu d’argent de côté pour les imprévus … 

Mais, à part ça ils profitent de la vie. Le midi tous les restaurants et cafés sont pleins d’ouvriers et retraités malgré les petits salaires. Le dimanche ils sortent en famille et vont au restaurant puis se balader, ils vivent quoi !

Ils ne sont pas (encore) dans une société de consommation à l’extrême …

Par contre, il ne faut pas s’étonner de voir des personnes hommes ou femmes de 75 ou 80 ans travailler dans les champs du matin au soir, de voir des vieilles dames toutes de noir vêtues en toute saison, car ici, le deuil se porte à vie quand on perd son époux.

Il ne faut pas s’étonner non plus d’être bloqué en plein milieu de la route pas une procession, car le Portugal est un pays extrêmement croyant. Dans cette situation : sortez de la voiture et admirez !

 Découvrez les derniers articles sur la retraite à l’étranger !

Quel est le coût de la vie sur place ? 

coût de la vie au Portugal

L’alimentation est moins chère de 30 à 50% selon les produits, et pourtant, la TVA est de 23% sur la plupart d’entre eux.

Mais quand on sait que le SMIC est passé récemment à 587€, on comprend aisément cette différence, par contre comme je l’ai indiqué précédemment, la qualité des produits n’a rien de comparable. Tout est savoureux ici.

 

Les voitures sont au même prix, voir un rien plus cher du fait de la TVA à 23%. Idem pour les parfums, l’essence/diesel, l’eau de ville et l’électricité qui sont considérés ici comme des produits « de luxe » et sont sensiblement au même prix sinon un rien plus cher qu’en Belgique et je ne vous parle même pas du prix du mazout de chauffage qui est 2x plus cher, heureusement, on chauffe moins la maison !

Internet / télévision / téléphone sont sensiblement au même tarif qu’en Belgique, c’est à dire, déjà beaucoup plus cher qu’en France mais le Portugal commence à s’aligner un peu sur les tarifs étant donné l’afflux de francophones.

Ce qui est vraiment différent au Portugal, ce sont les sorties au restaurant. Mon mari et moi mangeons régulièrement dans un restaurant qui propose le midi : pain / olives / potage / choix entre 3 ou 4 plats de viande ou poisson / choix entre 4 desserts / café et boissons (eau/vin/soft) compris, le tout pour 8.5€ par personne, sans supplément si on demande un peu de vin en surplus ou un « café con cheirinho«  (café avec une goutte d’alcool).

En Belgique on a même pas droit à une entrée sans boisson à ce prix-là !

Idem en terrasse, à condition d’éviter les endroits touristiques en plein été, car souvent, les prix augmentent à partir de mi-mai. On a une bière de 50 cl à 2€ dans la plupart des établissements, des cafés entre 0.50€ et 1€ en moyenne.

A ce prix-là, on peut se permettre de passer une après-midi en terrasse devant l’océan pour quelques euros !

Avec quel budget minimum peut-on vivre sur place selon vous ?

Je pense que la question répond par elle-même … les Portugais vivent avec 650€ en moyenne en ayant un loyer, des factures à payer et en allant au restaurant. Nous devrions forcément avoir suffisamment avec la même somme ;)

Mais, bien évidemment, nous avons d’autres besoins, ne fusse qu’en chauffage, car il faut savoir qu’ici peu de maisons, mis à part les nouvelles constructions style villas,  possèdent un chauffage central, et si elles l’ont ça coûte un bras.

La plupart des Portugais possèdent des petits chauffages électriques qu’ils déplacent d’une pièce à l’autre et ils n’ont pas peur de rester à l’intérieur avec un gros pull, bien souvent même dans les bureaux les employés travaillent en manteau, ferions nous ça ???

budget retraite Portugal

Je pense que, sans loyer à payer, il est tout à fait possible de vivre tranquillement et de profiter de la vie sans restriction et sans exagération avec 1200€/mois pour 2, mais à condition de se comporter comme des Portugais pas comme des touristes en vacances toute l’année .

Vous qui êtes une grande cuisinière, que pensez-vous de la cuisine portugaise ?

ragout Portugal

Je pense qu’elle mérite d’être connue de par son coté variée, on trouve presque autant de plats de poisson que de plats de viande (mis à part la morue qui bat tous les records avec ses 365 recettes !!)

Généreuse dans ses portions et ses ingrédients, ils n’hésitent pas à faire d’excellents ragoûts de poulet / mouton / porc avec plein de légumes, des fèves, des pommes de terre, etc…. et vous servent des assiettes comportant à la fois du riz et des frites. Au début vous vous demandez si c’est pour 2, mais NON, c’est pour vous seule. Du coup je goûte rarement les desserts, ou je demande à emballer le reste de mon plat !

Parfois un peu grasse, surtout les plats de morue au four ou grillée qui sont souvent arrosés d’huile d’olive, mais n’est ce pas le secret de longévité des régimes méditerranéens ? ;)

Bref, dans l’ensemble elle est tellement bonne avec de bons produits savoureux qu’on n’est pas en manque de carbonnade flamande ou de waterzoï.

J’adore non seulement la manger, mais aussi essayer de la faire et utiliser les produits portugais pour « customiser » mes classiques.

Mes plats préférés sont les gambas grillées ou en sauce et la bacalhau à bràs.

Comment réagissent vos amis lorsque vous leur racontez votre nouvelle vie au Portugal ?

Au début, mis à part la famille très proche, certains pensaient qu’on exagérait, que ce soit sur la météo, les prix dans les commerces et au restaurant, ou l’accueil des Portugais.

Donc, pour ne pas devoir me justifier pendant 105 ans, j’ai publié des photos de mon thermomètre affichant 25° en plein soleil en décembre, de l’addition de 20€ pour 2 et des prix affichés dans les promotions publicitaires ou sur les étals des marchés … C‘est triste mais c’était la seule façon de prouver nos dires !

Puis, certains sont venus nous voir et ont constaté par eux même. Donc maintenant, je suis un peu plus crédible sur les réseaux sociaux ;)

Domi Portugal

Par contre, nous avons également senti une certaine jalousie et perdu quelques connaissances suite à notre départ. Très peu de personnes ont été sincèrement ravies pour nous … 

Certains pensent que c’est facile de tout quitter, de laisser son papa, sa fille et son petit-fils en Belgique pour profiter du soleil portugais. Ce n’est pas facile tous les jours et il faut faire des concessions aussi de chaque côté.

Nous avons pris le parti de passer les 2 mois de grandes vacances en Belgique et d’y rentrer d’office pour les fêtes de fin d’année / anniversaires ainsi que pour les situations urgentes, comme ça a été le cas en janvier avec l’hospitalisation de ma fille. J’envoie des cadeaux à notre petit-fils si nous ne rentrons pas pour Pâques par exemple parce que j’estime que ce n’est pas parce que nous sommes loin qu’il ne doit rien avoir …

Par contre, vous n’imaginez même pas le nombre de demandes pour venir nous voir sur place. Ma devise a été dès le début : « je ne te voyais pas en Belgique, je ne te verrai pas au Portugal » les vacances gratuites attirent pleins de bons amis, c’est bien connu !!

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui aimeraient vivre au Portugal ?

De s’adapter au mode de vie des Portugais et surtout à leur niveau de vie. Ils savent tous que nous avons des retraites ou allocations plus élevées qu’eux, mais ce n’est pas une raison pour les étaler ouvertement en laissant 20€ de pourboire ou en ne fréquentant QUE des francophones comme c’est parfois malheureusement le cas !

Vous avez les moyens d’acheter une villa à 400.000€ ? Tant mieux pour vous, mais mettez vous 2 secondes à la place des Portugais qui doivent vivre et se loger avec 600€, soyez humbles face à eux.

Participez aux fêtes de village et vous serez bien accueilli.

Et surtout, le plus important, ne venez pas au Portugal en espérant trouver un peu de France ou de Belgique. Venez au Portugal pour découvrir le Portugal Vous ne trouvez pas de spéculoos ou de délicieux croissants feuilletés ? Pas grave. Testez d’autres produits et profitez de vos retours au pays pour manger ce qu’il vous manque et en rapporter dans vos bagages !!

 

Quels sont les 3 mots qui résument le mieux votre vie au Portugal ?

Santé, bonheur et vivre ! 

Merci Dominique d’avoir répondu à nos questions !

Retrouvez Dominique sur ses blogs :

http://ma-vie-au-portugal.over-blog.com

http://domicuisine.be

http://domigateaux.be

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur le bouton « J’aime » ci-dessous pour aimer la page Facebook de Globesenior.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page !

Les derniers articles  :

Une retraite sportive en Algarve !

Partir vivre sa retraite au Portugal ne signifie pas nécessairement se la couler douce. Là-bas, on peut y pratiquer tous les sports dans des conditions optimales toute l’année.

Les 12 idées reçues à oublier sur la retraite à l’étranger

La retraite à l’étranger véhicule des tas de clichés et certains nous arrangent bien lorsque l’on n’ose pas se lancer. Et si on leur tordait le cou une bonne fois pour toutes ?   1 - Il faut être riche pour pouvoir prendre sa retraite au soleil  Vous avez déjà eu...

error:
retraite etranger

Oups, désolé de vous déranger, mais c'est important de rester informé.

En recevant 1 fois par mois des conseils, actualités et témoignages.

You have Successfully Subscribed!