Florent, français de 62 ans, marié, vit sur les hauteurs de Tavira au Portugal. Après y avoir vécu quelques années il y a de cela 30 ans, le couple a décidé en 2016 de s’y installer à nouveau et pour de bon cette fois !

 

GlobeSenior : Aviez-vous depuis toujours l’envie de revivre au Portugal ? Qu’aviez-vous envie de retrouver en vous installant là-bas ?

Mon épouse et moi avions passé de très bons moments au Portugal, et nous avions  très envie d’y retourner en hésitant entre Lisbonne et l’Algarve Nous avons choisi l’Algarve pour la qualité de vie et pour un climat qui nous offre la possibilité de vivre dehors et de pouvoir déjeuner en terrasse presque toute l’année…

 

Vous connaissez bien les Portugais pour avoir vécu plusieurs années parmi eux. Pourriez-vous nous dire ce qui selon vous les caractérise et comment ils voient l’arrivée massive des français… ?

Les Portugais sont d’un naturel accueillant, ils viennent de traverser une période difficile de crise économique et de chômage. Ils voient avec plaisir et fierté les étrangers venir s’installer dans leur région et ainsi les aider à remettre le pays sur pied.

Après les nouveaux arrivants doivent s’adapter aux us et aux coutumes locales. Il  faut savoir laisser derrière soi le stress et l’impatience et apprendre à  donner du temps au temps : s’attarder le matin à une terrasse de café en lisant les nouvelles, écouter les potins en faisant ses courses au marché, accepter que vos invités arrivent en retard…

Tout un art de vivre où le temps se conjugue au ralenti.

 

Tavira vue du ciel par Florent :

Vous avez une activité de reporter immobilier, pouvez-vous nous expliquer en quoi cela consiste ?

Passionné de photos, d’aviation légère et curieux de découvrir les côtés cachés de la région dans laquelle je vis, je me suis vite retrouvé à photographier des paysages, des maisons et des lieux insolites que ce soit au sol ou depuis les airs avec un drone.

J’ai partagé mes découvertes avec des ami(e)s professionnels de l’immobilier à la recherche de biens rares ou cachés et intéressés par mes prises du vue aérienne.

Par la suite, des personnes cherchant à acquérir une maison m’ont demandé de leur envoyer des reportages vidéos de biens qu’ils avaient vu en vente sur internet…

 

De par votre activité, vous connaissez bien le marché immobilier portugais et la fièvre qu’il traverse. Est-il facile de devenir propriétaire en Algarve pour les retraités français qui veulent y vivre ?

L’acquisition d’un bien immobilier au Portugal ne présente pas de difficultés majeures. Le système est proche de ce que nous connaissons en France, vente devant notaire, promesse de vente avant acquisition, .

Il faut toutefois se montrer prudent, savoir s’entourer d’un avocat ou « solicitador » parlant votre langue. Les principales villes ainsi que l’Algarve connaissent actuellement une fièvre immobilière provoquant une pénurie de biens à vendre. Cette situation nouvelle a donnée la main aux vendeurs…

Tavira vue du ciel par Florent : 

 Tout savoir sur la retraite au Portugal

Et pour ceux qui veulent louer avant d’acheter, ce qui est d’ailleurs plus raisonnable…, pourront-ils facilement trouver des biens ?

La location avant l’achat est, il me semble, l’approche la plus appropriée, cela permet de prendre du recul, de choisir sereinement la région et le type d’habitat qui vous correspond le mieux.

La location à l’année (englobant les mois de juillet et d’août) est difficile à trouver, les propriétaires cherchant à louer à la semaine les mois d’été.

La solution est de venir en hiver, de louer entre octobre et juin pour se faire une idée et pour chercher ensuite en étant sur place. Ce genre de location se trouve facilement et les prix restent abordables comparés à ceux pratiqués en France en bord de mer.

 

Comment vivent les retraités français sur place ?

Beaucoup de nos compatriotes retraités reproduisent leurs manières de vivre à la française au Portugal, cela va de l’apéro, aux parties de pétanque et aux sorties entre « expat » dans des restaurants français ou assimilés.

C’est une approche un peu limitée et cela peut devenir vite lassant… D’autres heureusement montrent plus de curiosité, fréquentent les marchés, apprennent la langue et  se lient lentement mais sûrement avec la population locale, C’est, il me semble, une façon plus pertinente de s’intégrer si l’on veut passer en Algarve plusieurs années.

 

Merci Florent !

Florent édite un blog sur l’Algarve: http://residence-algarve.com

Pour découvrir les prestations de reportage immobilier en Algarve de l’est : http://residence-algarve.com/reporter-immobilier-2/

 

Les derniers articles

La retraite en Asie c’est fait pour qui ?

En vous installant en Thaïlande, à Bali ou au Vietnam pour votre retraite vous profiterez de la chaleur toute l’année, de magnifiques paysages et d’un coût de la vie très faible. Mais, vivre là-bas quand on est Français n’est pas si facile… Lire la suite

La check-list de la retraite à l’étranger

Etape par étape, vous allez découvrir tout ce que vous aurez à préparer pour votre retraite à l’étranger. Télécharger la check-list qui vous fera gagner du temps et vous évitera des erreurs qui pourraient vous coûter cher ! Lire la suite

error:
retraite à l'étranger

Oups, désolé de vous déranger, mais c'est important de rester informé.

En recevant 1 fois par mois des conseils, actualités et témoignages.

You have Successfully Subscribed!