Martine vit au Sénégal une grande partie de l’année et le reste en France où elle y retrouve ses enfants et petits-enfants. Elle s’y est installée sur la « Petite Côte » il y a près de 20 ans avec son mari disparu depuis. Nous avons pu l’interviewée lors d’un de ses séjours dans l’hexagone.

 

Bonjour Martine,

Comment êtes-vous arrivée au Sénégal ?

Nous n’avions pas du tout l’intention de vivre à l’étranger.

Nous avons connu le Sénégal par l’intermédiaire d’un ami français qui a vendu un moulin industriel à un Sénégalais mais il fallait montrer comment le monter sur place et du coup nous sommes venus dans ce contexte professionnel.

Nous sommes allés à l’hôtel pendant 15 jours. Tout le séjour a été un rêve. Nous étions allés plusieurs fois à la pêche avec les pirogues et on se régalait.

Ce qui m’a motivée à vivre dans ce pays, c’est la façon dont les Sénégalais nous ont accueillis. Ils étaient si prévenants, attentionnés et si gentils. J’ai pleuré quand je suis repartie et j’ai voulu revenir pour y vivre.

Plus j’y vis plus j’y suis bien.

retraite au Sénégal

Quel choix avez-vous fait en termes de logement ?

 

cabane retraite au senegal

Nous avons d’abord eu un coup de cœur pour une case dans une résidence privée sur la Petite Côte, nous y sommes restés près de 3 ans, mais je ne supportais plus ce mode de vie, car on se croyait en France. Par exemple, les gens parlaient chaque jour de la météo qu’il faisait dans les régions d’où ils venaient…

Mon mari et moi avons décidé de partir de là et nous avons alors acheté un terrain et fait construire une maison avec un entrepreneur local.

Puis en prenant de l’âge, nous avons vendu car c’était trop grand et pas assez confortable. Nous étions déjà très attachés à nos amis Sénégalais, alors on a acheté une autre maison sur la côte, à 300 m de la plage, de plein pied et avec une partie pour qu’ils vivent à côté de nous. Ils s’occupent de la maison quand je ne suis pas là. 

LIRE : Des villas en bord de mer à moins de 100 000€ au Sénégal

Vieillir au Sénégal qu’est-ce que cela signifie quand on est une retraitée française ?

En France, les gens ne prennent pas leurs parents chez eux quand ils vieillissent. Les enfants vous mettent en maisons de retraite, et souvent, il n’y a pas assez de moyens pour en payer une de qualité.

Alors les Français installés préfèrent rester au Sénégal et avoir des employés de maison, qui leur font tout, comme ça, ils vivent bien entourés. Cela ne leur revient pas cher, parce que la vie ne coûte pas cher.

Les Françaises âgées restent au Sénégal, même si elles sont seules.

retraite au Sénégal pasteques

Plus je reviens en France, plus j’ai envie de rester au Sénégal. Ce n’est pas du tout la même mentalité qu’ici. Quand je suis en France, je me lève, il n’y a personne, je me couche il n’y a toujours personne. Les gens sont chez eux. On voit les murs.

En France, les enfants ne viennent que de temps en temps, car ils ont leur travail. Les petits-enfants ont l’école et puis ils ne sont pas tous à côté, ils habitent partout.

La grand-mère française doit se débrouiller, alors je me débrouille là-bas, au Sénégal, et j’y ai une deuxième famille qui compte énormément pour moi.

Beaucoup de Français comprennent qu’ils ne peuvent pas compter sur leurs enfants mais qu’au Sénégal on peut compter sur les « bonnes ».

Ma deuxième famille c’est un couple de Sénégalais que j’ai connu en 2000 et qui ont 3 enfants dont un est né chez nous. On s’est attaché les uns aux autres. Ils ne veulent surtout pas qu’on me laisse toute seule dans une maison de retraite en France. Quand je pars, je les rassure sur le fait que je vais revenir. Je leur explique que j’ai beaucoup de choses à faire en France.

Il n’y a qu’un mur qui nous sépare. Dès que j’appelle mon amie, elle est là.

Mes enfants sont tous venus 4 ou 5 fois me voir, mais ils viennent moins. Ils ont leur vie, ils voyagent partout.

Vous sentez-vous en sécurité au Sénégal ?

Le Sénégal me convient très bien, mais il faut faire attention où vous mettez les pieds et surtout « avec qui ».

En résidence privée, on est parfaitement en sécurité. Il y a des murs et c’est surveillé. Quand on est français, il ne faut pas rester sans gardien.

Il ne faut pas oublier qu’on est dans un pays pauvre alors quand les Sénégalais voient les Français cela leur génère des envies. Là-bas, ils nous associent clairement à l’argent et pourtant beaucoup d’entre nous n’en n’ont pas tant que ça.

On ne risque rien de plus que les cambriolages, surtout qu’il n’y a rien eu de grave là-bas, ni Ebola, ni des attentats.

Et puis là-bas, c’est la démocratie. Le président est renouvelé tous les 5 ans. C’est un « gars bien » qui a fait ses études en France.

retraite au Sénégal

Combien coûte la vie au Sénégal ?  (1€ = 656 Francs CFA)

Une femme de ménage c’est 60 000 francs CFA à plein temps pour un mois (91€)

Pour ma maison, plus celle de mes amis avec leurs 3 enfants, il faut compter :

  • Pour l’électricité 35 000 francs CFA /mois (53€)

  • Pour l’eau 25 000 francs CFA /mois (38€)

  • Pour internet 20 000 francs CFA /mois (30€)

  • Pour le pain 5 000 francs CFA /mois (8€)

ce qui fait, avec ma nourriture, toutes mes autres charges et surtout tous les services (jardinier, le gardien, l’entretien de la maison, les petits travaux…) un total de 600-700€ /mois

Mon couple d’amis français dépense 800€ /mois avec également plein de services mais ce genre de budget ne comprend pas les restaurants par exemple (comptez 5000 francs CFA = 8€).

Le poisson, c’est donné. La baudroie c’est par exemple 500-1000 Francs CFA/kg (1 à 2€)

La nourriture est à base de riz et est vraiment bonne.

Les légumes sont cultivés sans engrais et sans pesticide. Les Sénégalais ne peuvent pas s’en acheter et donc c’est bien meilleur qu’en France. C’est naturel et je me régale !

Pour le prix des vols, jusqu’à maintenant c’était 230€ l’aller mais avec le nouvel aéroport ça a augmenté à 300€ et ça fait rouspéter tout le monde.

retraite au Sénégal

Quels endroits aimez-vous au Sénégal ?

Il y a des endroits magnifiques comme l’île de Gorée, Dakar, Bandia la réserve d’animaux sauvages, Joal, la ville de l’ancien président qui est très belle.

Je vais de temps en temps à Saly par curiosité. Les choses sont plus belles, tout est plus cher mais ça manque d’authenticité.  Les touristes et ceux qui y vivent ne vont pas voir la vraie vie du Sénégal.

retraite au Sénégal car
Qu’appréciez-vous le plus chez les Sénégalais ?

 

J’aime leur gentillesse, leur amabilité, et les relations qu’il y a entre les enfants et les parents. C’est comme nous (la France) il y a 50 ans : les parents ça comptait pour nous. On ne les aurait jamais mis dans des maisons de retraite.

Les Sénégalais ont un sacré sens de la famille. Mon ami me dit « jamais tu n’auras à aller dans une maison de retraite ».

Ils sont joyeux et agréables à vivre. Avec eux, on se sent accueilli !

Quelles sont les différences culturelles ?

 

Les Sénégalais sont musulmans, mais ça ne change pas grand-chose et cela ne pose aucun problème. On se sent à l’aise avec eux. Personne ne porte le voile, ils sont comme nous.

Il y a la polygamie et ça j’ai du mal à l’accepter…

enfants Sénégal
Comme il n’y a pas de sécurité sociale comme en France et que quand ils sont sérieusement malades, ils ne sont pas soignés, ils nous disent « tu as la santé, c’est le principal ».
Ils sont heureux, car ils se compliquent moins la vie que nous. Ils ne s’attachent pas à des biens matériels, il suffit qu’ils aient un sac de riz et du poisson et tout va bien.
Ils font beaucoup d’enfants et ne réfléchissent pas aux conséquences et du coup, il y en a beaucoup dans les rues.

La mendicité est très présente et puis il y a les talibés (enfants venus du centre Sénégal) et qui mendient toute la journée. Ils récitent la prière devant la porte.
Ils ont la vie dure mais ils arrivent à garder le sourire.

Quand on vit en France, on ne se rend pas compte, on oublie notre chance, et on gaspille beaucoup.
Ici ( en France) on jette des chaussures presque neuves, là-bas ils rêvent de les avoir pour ne plus marcher pieds nus. Quand c’est usé pour nous, pour eux c’est neuf.

Là-bas il faut discuter les prix pour tout. Si vous ne discutez pas vous êtes foutu. Ça je trouve que ce n’est pas bien. On sent très bien qu’on est visé pour l’argent. Je ne vais jamais faire les courses sans être avec un Sénégalais autrement on se fait avoir. Une fois qu’on s’est fait des amis ça va mieux.

Quand on a fait connaissance et que l’on a des relations régulières, ils vous adoptent et une fois que vous êtes ami avec eux c’est pour de bon.

« ll faut regarder où vous mettez les pieds et après, c’est gagné. »

Certains retraités français se font fait « avoir », surtout sur Saly et sont repartis….

Ce qui manque, c’est le travail…
Ils voudraient qu’il y ait d’avantages d’étrangers qui s’installent car ils emploient beaucoup de gens, ils créent du travail. Il faudrait davantage de touristes aussi.

France Gall vivait au Sénégal
check-list retraite à l'étranger

Les démarches pour partir vivre à l’étranger sont lourdes.

Afin de ne rien oublier et de ne pas faire d’erreur qui pourraient vous coûter cher, nous vous recommandons d’utiliser la check-list de la retraite à l’étranger (à télécharger gratuitement)

Pour la santé, comment se passe-t-il ?

 

Il y a une clinique à Dakar dont le propriétaire est français. On y est très bien reçu, c’est propre, nickel. Il est important d’être bien assuré pour pouvoir être pris en charge.

retraite au Sénégal

Comment se déroulent vos journées ?

 

Jusqu’à 11h je m’occupe du jardin. J’ai des fleurs et des bougainvilliers partout. Ma maison est simple, mais c’est une maison de rêve, je m’y sens bien.
Ensuite je déjeune et l’après-midi, pendant qu’il fait chaud, je fais la sieste et vers 5h, je vais à la plage et je me baigne. Il fait bon l’eau et l’eau est chaude.
Mon amie sénégalaise se charge de me faire le ménage, le linge, le jardin…

 

A votre avis, la retraite au Sénégal peut-elle convenir à tout le monde ?

Senegal vue du ciel
Oui, cela peut être pour tout le monde.

En prenant de l’âge, on a envie de la chaleur et c’est très bien pour les gens qui ont des petites retraites.

Beaucoup de retraités français veulent aller au Portugal ou au Maroc.Je ne les envie pas du tout… au Portugal, ils y sont beaucoup trop nombreux et je n’aime pas la mentalité au Maroc.

Quels mots vous viennent à l’esprit quand vous pensez au Sénégal ?

Bonheur et chaleur humaine.

C’est un autre monde, j’aime les Sénégalais, ils sont très attachants.
On me dit que je suis devenue une Sénégalaise… Il me tarde de repartir chez moi en octobre !

Merci Martine

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur le bouton « J’aime » ci-dessous pour aimer la page Facebook de Globesenior.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page !

 

A la demande de l’interviewée son prénom a été modifié. Les images sont illustratives.

Les derniers articles  :

Une retraite sportive en Algarve !

Partir vivre sa retraite au Portugal ne signifie pas nécessairement se la couler douce. Là-bas, on peut y pratiquer tous les sports dans des conditions optimales toute l’année.

Les 12 idées reçues à oublier sur la retraite à l’étranger

La retraite à l’étranger véhicule des tas de clichés et certains nous arrangent bien lorsque l’on n’ose pas se lancer. Et si on leur tordait le cou une bonne fois pour toutes ?   1 - Il faut être riche pour pouvoir prendre sa retraite au soleil  Vous avez déjà eu...

error:
retraite etranger

Oups, désolé de vous déranger, mais c'est important de rester informé.

En recevant 1 fois par mois des conseils, actualités et témoignages.

You have Successfully Subscribed!