Santé en Espagne : vous serez bien soigné !

 

Mis à jour en 2018

Santé en espagne

 

Vous envisagez de passer votre retraite en Espagne et vous vous interrogez sur le système de santé du pays ?

Voici des éléments qui devraient vous rassurer !

Pour votre retraite en Espagne, vous bénéficierez d’un système de santé très performant

 

  • L’IHME (Institute for Health Metrics and Evaluation) a analysé sur une durée de 16 ans (1999- 2015) les systèmes de santé de 195 pays sur la base de critères d’accès et de qualité de soins. L’étude menée et les résultats publiés font référence dans le monde entier.
  • La France s’y situe à la 15ème place (88 points sur 100) et l’Espagne à la 8ème place (90 points sur 100).
  • Les performances du système de santé en Espagne sont par conséquent jugées meilleures que celles de la France par les experts mondiaux du domaine de la santé.
  • Une information rassurante lorsque l’on envisage de s’y installer !

 

Comment accéder au système de soins public espagnol ?

 

Pour être affilié au système de santé public (Instituto Nacional de Gestion Sanitaria), vous devrez vous inscrire auprès du centre de sécurité sociale (Instituto Nacional de la Seguridad Social) le plus proche de chez vous en vous munissant

  • d’une pièce d’identité (passeport ou carte d’identité)
  • et d’un justificatif de résidence

Une fois que vous serez inscrit et que vous cotiserez, vous pourrez alors consulter autant que nécessaire et sans frais les médecins auxquels vous serez géographiquement rattaché. Tous les médecins du système public sont salariés de l’Insulad (nom donné au système de soins publics).

L’accès aux spécialistes se fera par l’intermédiaire de votre médecin généraliste.

A noter : les soins dentaires et optiques ne sont pas pris en charge par le système public. Vous aurez donc intérêt à souscrire à une assurance privée ou à une mutuelle.

 

Est-il préférable d’opter pour le privé ?

 

Vous pourrez si vous le souhaitez vous contenter du système public ou bien adhérer, en complément ou exclusivement, au système privé qui vous permettra de réduire vos délais d’attente de rendez-vous et de bénéficier de droits supplémentaires selon le dispositif que vous aurez choisi.

 

Aurais-je toujours acces à la sécurité sociale française ?

 

En vivant en Espagne, vous pourrez conserver la sécurité sociale française ce qui vous permettra d’être remboursé comme en France et de continuer à y être soigné.

Votre cotisation d’ assurance maladie sera directement prélevée sur votre pension de retraite française : 3,2% sur la pension de base, 4,2% sur la pension complémentaire et 7,1% pour ce qui concerne les retraites d’un régime de travailleur indépendant.

Vous pourrez souscrire à des mutuelles spécialistes de la retraite en Espagne.

 

Pour en savoir plus sur le système de santé en Espagne pour votre retraite

 

Visitez le site du CLEISS, l’établissement public national notamment chargé d’informer sur la protection sociale dans un contexte de mobilité internationale.

Les derniers articles sur la retraite à l’étranger :

Une retraite sportive en Algarve !

Partir vivre sa retraite au Portugal ne signifie pas nécessairement se la couler douce. Là-bas, on peut y pratiquer tous les sports dans des conditions optimales toute l’année.

Les 12 idées reçues à oublier sur la retraite à l’étranger

La retraite à l’étranger véhicule des tas de clichés et certains nous arrangent bien lorsque l’on n’ose pas se lancer. Et si on leur tordait le cou une bonne fois pour toutes ?   1 - Il faut être riche pour pouvoir prendre sa retraite au soleil  Vous avez déjà eu...

error:
retraite etranger

Oups, désolé de vous déranger, mais c'est important de rester informé.

En recevant 1 fois par mois des conseils, actualités et témoignages.

You have Successfully Subscribed!