Le système de santé à l’Ile Maurice : en progrès !

Mis à jour en 2018 

 

sante à l'Ile Maurice

Se faire soigner à l’Ile Maurice est facile et la qualité des soins progresse.

L’île compte 7 hôpitaux, ceux du public étant gratuits et ceux du privé nécessitant pour les expatriés d’avoir souscrit à une assurance spécifique.

En cas de problème, la France n’est pas loin ! 40 minutes de vol, suffisent pour rejoindre La Réunion.

Que « vaut » le système de santé mauricien ?

 

Vous envisagez de vivre votre retraite à l’Ile Maurice, et vous vous interrogez naturellement sur la qualité des soins dont vous pourrez bénéficier sur place ?

La qualité du système de santé mauricien est moyenne, mais en progrès notamment pour faire face à l’afflux d’étrangers aux exigences élevées.

Vous pourrez vous adresser au système de santé privé et bénéficier de l’accès aux meilleurs praticiens dont certains ont effectué leurs études en France.

En cas de problème grave, vous aurez la possibilité d’être rapatrié facilement vers un territoire français, car la Réunion n’est qu’à 40 minutes de vol.

 

Comment seront pris en charge mes frais de santé à l’Ile Maurice ? 

 

Les hôpitaux publics sont gratuits même pour les étrangers.

Il n’existe pas de convention de sécurité sociale entre la France et l’Ile Maurice, aussi, pour bénéficier d’une couverture maladie avec accès aux soins privés vous devrez : 

  • adhérer à la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) si vous avez la nationalité française ou si vous êtes ressortissant de la Communauté européenne (sous certaines conditions).
  • ou encore souscrire une assurance complète auprès d’une compagnie privée.

Si vous optez pour la CFE, vos soins seront remboursés sur base du barème de la sécurité sociale française.

La clinique Fortis Darne, située à Floreal a passé une convention avec la CFE ce qui permet de faciliter la prise en charge des soins.

 

Quelles seront mes cotisations ?

 

Si votre résidence fiscale n’est plus établie en France (voir la page fiscalite à l’Ile Maurice), vous ne serez plus redevable de la CSG, de la CRDS et de la Casa (Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie)

Vos cotisations santé seront celles de la Caisse des Français à l’étranger (CFE) et elles seront directement prélevées sur votre pension de retraite française (3,2% sur la pension de base, 4,2% sur la pension complémentaire et 7,1% pour ce qui concerne les retraites d’un régime de travailleur indépendant)

Vous devrez vous acquitter de frais supplémentaires si vous complétez votre couverture médicale à l’aide d’une mutuelle.

 

Pour tout renseignement complémentaire sur le système de santé à l’Ile Maurice

Adressez-vous au CLEISS (Centre les Liaisons Européennes et internationales de Sécurité Sociale).

Les derniers articles sur la retraite à l’étranger :

Une retraite sportive en Algarve !

Partir vivre sa retraite au Portugal ne signifie pas nécessairement se la couler douce. Là-bas, on peut y pratiquer tous les sports dans des conditions optimales toute l’année.

Les 12 idées reçues à oublier sur la retraite à l’étranger

La retraite à l’étranger véhicule des tas de clichés et certains nous arrangent bien lorsque l’on n’ose pas se lancer. Et si on leur tordait le cou une bonne fois pour toutes ?   1 - Il faut être riche pour pouvoir prendre sa retraite au soleil  Vous avez déjà eu...

error:
retraite etranger

Oups, désolé de vous déranger, mais c'est important de rester informé.

En recevant 1 fois par mois des conseils, actualités et témoignages.

You have Successfully Subscribed!