Thierry est installé à Vinaros en Espagne depuis 2013. Il a répondu à nos questions avec son franc-parler !

 

Bonjour Thierry,

Pouvez-vous nous dire pourquoi vous vous êtes installé en Espagne ?

Tout d’abord, parce que je souhaitais quitter la France, un grand homme a dit que les Français sont des veaux, je dirais plutôt des vaches à lait, et j’ai la prétention de n’être ni l’un ni l’autre.

Aussi, étant retraité et donc géographiquement mobile, je suis venu en Espagne.

J’aurais préféré m’installer en Amérique Latine, par exemple au Costa Rica, mais mes enfants vivent à Paris avec leur maman et l’Espagne est assez proche pour me permettre de les voir souvent.

Par ailleurs, pour le prix d’un studio à Melun sud ou bien à Aubervilliers, je me suis acheté une petite maison avec vue mer.

A quoi ressemble votre journée idéale en Espagne ?

Je prends mon premier café sur la terrasse,  dés que le soleil se lève, on peut être en tee shirt même en hiver, si il n’y a pas de vent. Et j’ai une pensée compatissante pour ces pauvres gens qui se gèlent en France.

Après, je vais me promener une heure ou deux à pieds ou à bicyclette, parfois je m’arrête chez un copain ou chez une copine boire un autre café. 

Ensuite, je travaille un peu, pas trop quand même , il ne s’agirait pas de tout faire d’un coup .

Je déjeune vers quatorze heures à l’extérieur. Compte tenu des prix pratiqués, ça ne vaut vraiment pas la peine de cuisiner. Et puis je ne suis pas très doué pour ça. 

Une petite sieste , quelques mails envoyés, un courrier ou deux …

thierry retraité en Espagne
check-list retraite à l'étranger

Les démarches pour partir vivre à l’étranger sont lourdes.

Afin de ne rien oublier et de ne pas faire d’erreur qui pourraient vous coûter cher, nous vous recommandons d’utiliser la chek-list de la retraite à l’étranger (à télécharger gratuitement)

Vous parlez couramment l’espagnol, ce qui a du faciliter votre intégration. Vous êtes-vous lié d’amitiés avec des Espagnols ou bien côtoyez-vous essentiellement des Français ?

Bien entendu le fait que je parle correctement l’espagnol m’a facilité les contacts, toutefois, je ne cherche pas à convertir mes voisins et connaissances en amis.

J’ai tissé des liens plus étroits avec quelques Français, essentiellement des personnes ayant acquis un bien par mon intermédiaire.

J’interviens souvent pour les aider dans leurs démarches administratives et autres.  

 

Dans votre secteur ( Vinaros), combien faut-il compter pour s’offrir un appartement de 2 pièces ou une petite maison (80m²) ?

Afin d’occuper mon temps entre deux visites de mes enfants, je suis devenu agent immobilier indépendant (type auto entrepreneur) C’est une activité sympathique et lucrative.

Parmi les biens en portefeuille, je dispose d’un appartement avec deux chambres, en première ligne de mer, pour 62 000 € et d’une petite maison pour 110 000 € .

Vue de la terrasse de Thierry au petit matin :

terrasse thierry retraité espagne

Est-ce compliqué pour un Français d’acheter un bien en Espagne ?

Un achat immobilier en Espagne n’est pas vraiment compliqué, il faut toutefois être très attentif, de nombreux agents locaux sont en effet prêts à vendre des biens ne présentant pas une situation administrative en règle.

Et comme en Espagne, un notaire n’a pas les obligations d’un notaire français, il peut y avoir des conséquences fâcheuses.

Comme par exemple ce lillois qui croyant faire l’affaire du siècle a acheté une maison sur un terrain agricole de 3000m2 dans une zone protégée.

Il s’agissait en fait d’une bergerie transformée sans autorisations ni déclarations d’aucune sorte, résultat, ce monsieur a acheté la bergerie la plus chère du monde. Et les vendeurs ont aussitôt disparus.

Prendre un avocat ?? Ici comme en France, un avocat a une obligation de moyens, pas d’obligation de résultat, si en plus il est recommandé par l’agence ….

 

A quel point votre budget est-il différent de celui que vous auriez-en France ?

Coté budget, je pense que mon pouvoir d’achat est de 40% supérieur en Espagne.

 

Côté santé, êtes-vous satisfait du système de soins et de son coût de revient pour les étrangers ?

La santé ? Tout va bien, merci, je ne suis donc pas client. Il semble que cela soit à peu près satisfaisant, et pour les maladies graves, la France n’est pas loin.

L’administration espagnole refacture en fait les frais engagés à la sécurité sociale française.

 

Comptez-vous rester toute votre vie en Espagne ?

Vais-je finir ma vie en Espagne ? Probablement pas . J’envisage de repartir en Amérique latine lorsque mes enfants seront adultes, si dieu me prête vie.

Merci Thierry pour vos réponses et longue vie en Espagne ou ailleurs !

Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur le bouton « J’aime » ci-dessous pour aimer la page Facebook de Globesenior.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page !

Les derniers articles  :

Une retraite sportive en Algarve !

Partir vivre sa retraite au Portugal ne signifie pas nécessairement se la couler douce. Là-bas, on peut y pratiquer tous les sports dans des conditions optimales toute l’année.

Les 12 idées reçues à oublier sur la retraite à l’étranger

La retraite à l’étranger véhicule des tas de clichés et certains nous arrangent bien lorsque l’on n’ose pas se lancer. Et si on leur tordait le cou une bonne fois pour toutes ?   1 - Il faut être riche pour pouvoir prendre sa retraite au soleil  Vous avez déjà eu...

error:
retraite etranger

Oups, désolé de vous déranger, mais c'est important de rester informé.

En recevant 1 fois par mois des conseils, actualités et témoignages.

You have Successfully Subscribed!