Lorsque nous perdons un être cher, toutes sortes de sentiments et d’émotions négatifs peuvent nous envahir. Le deuil est un processus normal lorsque nous perdons quelque chose d’important pour nous. Mais il y a des moments où il semble particulièrement compliqué de poursuivre sa vie de manière ordonnée. Voici des conseils pour surmonter ou faire face au deuil.

Qu’est-ce que le deuil ?

Le deuil peut être défini comme « une réaction émotionnelle à la perte de quelqu’un d’important pour nous ». Il s’agit d’une réaction normale et nécessaire au cours de laquelle une personne doit s’adapter à la vie sans ce qu’elle vient de perdre. Il peut s’agir du décès d’un être cher, de la fin d’une relation, de la perte d’un emploi, etc… Le deuil peut également provenir de changements importants dans la vie, comme une maladie chronique ou la perte d’une fonction biologique ou physique.

Chaque personne fait face à la perte d’un être cher de manière différente. Le deuil est un processus nécessaire face à une perte. Comprendre ses sentiments, obtenir le soutien de ses proches et prendre soin de soi peut aider à le surmonter, nous explique le site https://funekerf.be/


Comment pouvez-vous surmonter le chagrin ?


Parfois, on ne sait pas comment faire face à la mort d’un être cher. Voici donc quelques conseils et techniques pour faire face au deuil qui peuvent être utiles.

Évitez d’essayer de contrôler vos émotions par la drogue, l’alcool, la nourriture ou le travail. Ce sont des moyens de s’éloigner de ses propres sentiments et d’éviter d’affronter le chagrin de la perte. Ces stratégies ne vous aident pas à vous sentir mieux à long terme.

Lire:  Panorama des acteurs du tourisme collaboratif


Donnez-vous du temps.

Il ne faut pas en faire trop et penser « j’aurais dû m’en remettre ». Chacun a besoin de son propre temps et de son propre processus. Vous devez accepter vos sentiments.
Parlez-en à d’autres personnes. Vous devriez passer du temps avec vos proches, votre famille et vos amis. Parfois, on a besoin d’un câlin. Il ne faut pas avoir peur de le demander. L’isolement est très néfaste à ce moment critique et peut accroître les symptômes dépressifs.


Prenez soin de vous.

Faites de l’exercice, dormez et mangez bien. Parfois, il est utile d’adopter une routine pour reprendre goût à la vie. Il est important de ne pas se négliger, car cela peut aggraver le processus de deuil.
Les loisirs du CV. Si vous avez négligé certaines activités ou passe-temps que vous appréciiez après la perte, veillez à les reprendre. Cela peut améliorer votre humeur et votre bien-être, vous activer et vous motiver.


Rejoignez un groupe de soutien.

Il peut être utile de parler à d’autres personnes qui traversent une période de deuil. Le partage d’expériences et l’établissement de liens avec d’autres personnes peuvent être très utiles pour tous.


Il faut éviter de laisser l’espace ou les biens de la personne décédée tels qu’elle les a laissés.

Garder cet endroit comme un mausolée peut ralentir le processus d’acceptation de la perte. Des photos ou des objets personnels peuvent être conservés pour se souvenir de la personne. Il faut se débarrasser des autres biens ou les donner. Cela permet d’aller de l’avant et de ne pas vivre dans le passé.
Il ne faut pas changer radicalement son mode de vie. Parfois, les gens croient que s’ils se « débarrassent de tout » et évitent tout ce qui a trait à la personne décédée, cela les aidera à surmonter la perte. Cependant, ces changements radicaux dans la vie sont un évitement émotionnel. Il n’est pas mauvais de changer les choses, mais il faut le faire progressivement. Il faut d’abord être capable de « digérer » ses propres émotions.
Promouvoir l’estime de soi et la confiance en soi. Parfois, on se sent inutile et impuissant quand on perd un être cher, surtout quand on était interdépendant. Il faut donc veiller à améliorer son estime de soi.

Lire:  Plainte contre Skiplagged: mais c’est quoi le Hidden City Ticketing ?

Pour vous accompagner dans les obsèques de vos proches l’entreprise de funérailles Georges et Fils est à votre écoute.