Tout le monde connaît les assurances auto. Cependant, celui qui n’utilise pas son véhicule à titre privé, mais comme taxi et qui transporte des personnes à titre professionnel, est soumis à des exigences particulières en vertu de la loi sur le transport de personnes. L’entrepreneur pose lui-même de telles exigences à son assurance, qui couvre le taxi, le propriétaire et le conducteur dans la circulation routière.

Où peut-on s’assurer ?

Le nombre de compagnies d’assurance qui assurent un taxi est restreint. Outre les offres directes des assureurs, des courtiers en assurances sont également disponibles. Contrairement aux agents commerciaux, les courtiers en assurances se chargent de négocier des contrats à titre professionnel, sans en être chargés en permanence. Ils sont à la disposition des deux parties de manière impartiale en tant que courtiers « honnêtes ». Ils peuvent aider à obtenir une assurance taxi avantageuse. Comme chaque euro compte dans le secteur des taxis, les coûts sont un facteur considérable dans l’assurance taxi.

Il existe différents fournisseurs d’assurances pour les taxis. Une assurance taxi pour résilié peut être nécessaire lorsque le chauffeur de taxi est radié de sa propre assurance.
L’assurance taxi est une activité assez spécifique. Il est vivement recommandé de comparer les assurances de taxi à l’aide d’un calculateur de tarifs. Les offres forfaitaires sont peu informatives. Les primes dépendent de nombreuses caractéristiques individuelles.

Lire:  Le forum Palatin

Les prestataires et courtiers suivants, entre autres, proposent une assurance taxi (sélection non représentative) :

  • MFA Taxi
  • Gan
  • Maaf

Il existe aussi une assurance VTC pour résilié qui s’est spécialisé dans le domaine des voitures de transport avec chauffeur.

Combien coûte une assurance taxi ?

Comme pour les autres assurances auto, le prix dépend de l’assurance choisie et de la franchise convenue.

Mais le risque est bien plus élevé lors de l’exploitation d’un taxi. Il nécessite des couvertures supplémentaires qui découlent des risques liés à l’exploitation lors du transport de personnes. Les assureurs proposent à cet effet des solutions et des formules d’assurance particulières.

Quelles assurances supplémentaires entrent en ligne de compte dans le secteur des taxis ?


Assurance responsabilité civile d’entreprise : couverture des cas de responsabilité civile lorsqu’un tiers subit un dommage (par ex: le chauffeur endommage la valise du passager lors du déchargement).
Assurance transport : dommages en responsabilité civile lors du transport (le chauffeur transporte un PC sur ordre d’un passager et le fait tomber).
Assurance agression et détroussement : protection lorsque le conducteur est agressé et détroussé et que des dommages physiques et psychiques consécutifs surviennent. La couverture d’assurance va au-delà de la protection d’une assurance accident normale.
Protection juridique taxi : package composé de plusieurs modules au choix, notamment la protection juridique en matière de dommages et intérêts (réclamation de dommages contre les responsables de l’accident) ou la protection juridique administrative en matière de circulation (interdiction de conduire, retrait du permis de conduire).

Comment les taxis sont-ils assurés ?

Un taxi est un véhicule dont l’objectif est le transport commercial de personnes. Il est occupé en permanence par un chauffeur et transporte des passagers vers une destination souhaitée.

Lire:  Les 8 secrets derrière le succès du site d’Airbnb

Un VTC se distingue d’un taxi par le fait qu’il n’est pas autorisé à attendre les clients à des points d’arrêt. Le taxi peut s’arrêter sur appel d’un passager et transporter le passager. Les VTC ne sont généralement mises à disposition que sur demande téléphonique. Pour ces VTC, il existe des assurances indépendantes.

Que se passe-t-il si plusieurs taxis doivent être assurés ?

Si l’entrepreneur de taxis entretient plusieurs véhicules, une assurance de parc automobile ou de flotte entre en ligne de compte. Dans ce cas, le propriétaire profite particulièrement d’un faible taux de sinistres dans l’assurance taxi. S’il n’a pas besoin de déclarer de dommages ou seulement des dommages mineurs, il peut s’attendre à un remboursement de prime spécial par rapport à la prime unitaire de l’assurance taxi normale.